(Stéphane Barthod le 04/05/2016)

200 ans d’histoire de l’harmonica : c’était à l’origine une conférence de Philippe Géhanne. C’est devenu, avec la complicité du guitariste Gary Grandin, un spectacle en forme d’enquête policière… Qui a tué Charlie Lèvres d’or ? Rufus Trémolo, Eddy La Tirette ou Johnny Dix trous ?

ts-philippe-gehanne

Philippe Géhanne © Stéphane Barthod

En suivant ces personnages imaginaires, inspirés comme il se doit de musiciens ayant existé, les « Tontons souffleurs » nous en apprennent beaucoup sur cet instrument à lamelles né en Allemagne au début du XIXème siècle. Grâce à Rufus Trémolo, on comprend la différence entre anche simple et anche double. Eddy La Tirette nous donne l’occasion d’en savoir plus sur l’invention de l’harmonica chromatique et ce qu’il apporte par rapport à l’harmonica diatonique. On découvre aussi toute une gamme d’instruments moins connus du public, et les deux compères revisitent au passage l’histoire de la musique, du Boléro de Ravel au Chicago Blues électrifié en passant par Ennio Morricone – l’incontournable plainte lugubre d’« Il était une fois dans l’ouest » – ou encore Stevie Wonder, sans oublier bien sûr le jazz…

ts-tontons-souffleurs02

Les Tontons souffleurs enquêtent © Stéphane Barthod

Une très jolie façon, avec un humour évoquant au passage les tontons flingueurs, d’apprendre en s’amusant !

ts-harmonica-accords

L’encombrant harmonica à accords © Stéphane Barthod

#JSLP2018 : Le blog !
miniature

Pendant toute la semaine du festival, à partir du 5 mai, retrouvez le blog Jazz sous les pommiers ! Reportages et comptes-rendus signés Stéphane Barthod

> Lire