(Stéphane Barthod le 02/05/2016)

En 2010, la compagnie Dodeka nous offrait dans les caves des Unelles une relecture fascinante d’un texte de Robert Desnos sur Jack l’éventreur. Nous écrivions alors sur ces pages : « on peut rêver, pour une prochaine édition, d’une adaptation de textes d’écrivains sur le jazz, ceux de Vian par exemple ». Nos vœux sont exaucés aujourd’hui avec cette nouvelle création de la compagnie : « Vian ! Un cabaret ! »

Christophe Lefèvre, Freddy Charlou et Pierre Szabo © Stéphane Barthod

Christophe Lefèvre, Freddy Charlou et Pierre Szabo © Stéphane Barthod

Pour l’occasion, le Magic Mirrors a été effectivement réaménagé façon cabaret, et les comédiens se mêlent aux spectateurs au gré des titres. L’ambiance est là, et on se laisse rapidement emporter : on retrouve avec bonheur les chansons de Boris Vian qu’on a entendues par Vian lui-même ou par de nombreux interprètes, mais qui prennent ici une saveur particulière, dans une alternance avec des textes de l’auteur : écrits, poèmes, chroniques de jazz… L’humour facétieux et grinçant de Vian est bien là, cette manière faussement légère d’aborder des sujets forts… « La Java des chaussettes à clous » trouve ainsi un écho actuel dans la lutte actuelle des intermittents, et on est toujours bouleversé à l’écoute de « Je voudrais pas crever »…

Sarah Auvray © Stéphane Barthod

Sarah Auvray © Stéphane Barthod

Airelle Besson s’est associée à la compagnie pour ces deux soirées coutançaises et sa trompette a su joliment se faire « trompinette » le temps d’un spectacle

Airelle Besson © Stéphane Barthod

Airelle Besson © Stéphane Barthod

Titre#2 2018

Texte#2 2018

> Lire

Titre #1 2018

Texte #1 2018

> Lire