On se souvient d’un précédent passage de Joshua Redman à Coutances, lorsqu’il était venu jouer en duo avec Brad Mehldau. C’est dans un contexte très différent qu’on le retrouve aujourd’hui, avec les luxembourgeois Reis/Demuth/Wiltgen.

Le saxophoniste a découvert le trio à l’occasion d’un concert français de 2014 où les musiciens jouaient en première partie de son quartet. Depuis, il a collaboré avec eux et repris plusieurs de leurs titres avec ses propres groupes. On les retrouve ensemble ce soir avec un répertoire entièrement constitué de compositions de Michel Reis et Paul Wiltgen. Tiré de leur dernier opus, « Freedom Trail » ouvre la soirée sur un tempo tranquille, suivi de « Small Talk », nerveux et saccadé, extrait de leur album précédent, tout comme les deux titres suivants : « Where the Heart Beats », au climat methenien, et « The Story of You and Me », ballade feutrée où le très beau son de sax de Joshua Redman fait merveille, au point qu’on a désormais du mal à imaginer le titre sans lui. Les musiciens nous offrent ensuite de toutes nouvelles compositions, notamment « Diary of an Unfettered Mind », course haletante, très cinématographique, qu’on imagine bien mis en chanson à la manière de « Blue Rondo à la Turk ». Ballade à nouveau avec « Home is Nearby », un très bel hymne lent suivi de « Silhouettes on the Kuranda » et sa musique solaire sur un tempo élevé. Place enfin aux grands espaces avec « Cross Country » qui après l’exposé du thème, se fait silencieuse pour laisser la place à un solo de basse très inspiré qui introduit une montée crescendo jusqu’à l’ultime note du concert.

Stéphane Barthod.