Plusieurs semaines après la fin du festival, nous pouvons nous réjouir de la belle réussite de cette 42e édition : 93% de taux de remplissage des concerts payants (soit plus de 36 000 billets émis), et près de 70 000 spectatrices et spectateurs au total sur la semaine (en cumulant payant et gratuit). Nous savourons la satisfaction d’avoir retrouvé, cette fois, totalement l’ambiance familiale, populaire, décontractée, associée à une programmation exigeante et de qualité.

Artistes, public, bénévoles, professionnel.le.s, toutes et tous avaient des “paillettes dans les yeux” et ont dit leur joie de partager et de participer à cette grande fête du jazz, de la musique et du spectacle vivant !

UN FRANC SUCCÈS POUR CETTE 42e ÉDITION
– Une fréquentation réjouissante : 35 980 billets émis, 2 096 personnes abonnées, 93% de taux de remplissage, 47 concerts complets sur les 61 proposés, des spectacles de rue très fréquentés également.
– Un public curieux qui a envie de se faire plaisir et qui fait confiance aux programmatrices et programmateurs du festival.
– Un niveau musical exceptionnel et des concerts salués par tous !
– Un bel équilibre entre les temps forts/ les têtes d’affiche / les incontournables et les petites attentions / les talents à découvrir, les musicien.ne.s amateur.e.s, les actions culturelles…
– Une programmation 2023 qui a invité et réuni tous les âges : tout-petits, ado, jeunes adultes, et festivalier.e.s de la première heure ! Ce mélange de générations a été nettement plus marqué cette année, la soirée Kutu-Acid Arab en a été un bel exemple.
– Des artistes, des pros et des médias conquis qui ne tarissent pas d’éloges.
– Des évolutions ou nouveautés qui fonctionnent (parking et navettes gratuites, centre ville un peu plus piéton, plastique qui a largement disparu, de la musique jazz dans les bars de la ville…)

DES MOMENTS FORTS
– Le Pôle de référence nationale en jazz est bel et bien lancé, les collectivités ayant confirmé lors de l’inauguration leur participation au financement de cette 3e branche de notre activité : l’accompagnement d’artistes.
– Jazz Export Days, opération réussie. Trente professionnels du monde entier ont découvert le festival et ont eu la possibilité d’écouter 18 formations françaises !
– Une première production au Mont Saint-Michel, dans le cadre du millénaire de l’abbatiale.
– Théo Ceccaldi et Fidel Fourneyron ont vécu leur dernier festival comme artistes en résidence, mais donnent rendez-vous le 18 novembre pour une soirée de clôture au TMC.
– Un CMB Tour très bien accueilli et suivi par les habitants de la communauté de communes.

UNE ORGANISATION BIEN HUILÉE
– Une organisation bien huilée, portée par une équipe professionnelle et des bénévoles investi.e.s. Peu de grains de sable malgré la densité de propositions ! 620 personnes sur le pont cette semaine…Merci à chacune et chacun !
– Les villages, les bars et la boutique du festival, à plein régime !
– Même la météo était au point : le soleil a brillé sur Coutances et dans les salles !

MAIS AUSSI QUELQUES REGRETS & DIFFICULTÉS
– La sortie de scène précipitée de Jontavious Willis qui a fait réagir une partie du public n’étant nullement due au festival mais demandée par l’équipe de Robert Cray – dont il faisait la première partie – qui a manqué de souplesse. A l’invitation du régisseur de la salle Marcel-Hélie, il a terminé son concert en acoustique dans la salle, offrant ainsi un petit moment suspendu.
– Côté transports et hébergement : on peut regretter l’absence de trains retours vers Caen et Rennes après 18h30, ainsi que celle de taxis après 23h ; la difficulté de trouver un hébergement reste d’actualité autant pour l’organisation que pour les festivaliers. Heureusement, de plus en plus de Coutançais jouent le jeu en s’inscrivant dans le dispositif Jazz in couette afin de proposer à la location leurs chambres libres.
– La musique jazz ne bénéficie que d’une très petite visibilité sur la télévision nationale alors que nos salles sont pleines ! Heureusement, notre fidèle partenaire France 3 Normandie a assuré une couverture quotidienne, donnant ainsi à voir de belles images du festival, tout comme la presse régionale (Ouest-France, France Bleu…) et nationale (France Musique, France Culture, Les Inrockuptibles, Jazz Magazine, Jazz News, RFI…) présente cette année.
– Malgré ce succès exceptionnel, impossible d’oublier les difficultés budgétaires à venir, dues à l’inflation et à l’impossibilité d’équilibrer notre budget 2023. Cette situation touche la majorité des festivals en France.

Rendez-vous du 4 au 11 mai 2024, pour la 43e édition de Jazz sous les pommiers !

Jazz sous les pommiers, 43e édition : Médaille d’or, toutes catégories ! > Lire
miniature

Alors que les derniers concerts du festival vont démarrer, nous pouvons déjà nous réjouir de la belle réussite decette 43e édition !

Lynn Adib, invitée de Robinson Khoury > Lire
miniature

La chanteuse Lynn Adib sera l'invitée de Robinson Khoury pour son concert du 7 mai.

France Musique en direct de Jazz sous les pommiers > Lire
miniature

France Musique s'installe à Coutances pour plusieurs de direct depuis le coeur du festival.

Vivez le festival sur Arte ! > Lire
miniature

Jazz sous les pommiers s'invite sur Arte.tv avec une sélection de concerts à vivre en direct et/ou en replay !

De la vaisselle consignée sur les villages > Lire
miniature

Sur les villages, toute la vaisselle devient consignée !

Du jazz au Mémorial de Caen > Lire
miniature

Le Mémorial de Caen, en collaboration avec JSLP, présente 4 concerts exceptionnels dans le cadre de l’exposition "L’aube du siècle américain (1919-1944)"

Covoiturez avec Tribulive > Lire
miniature

Proposez ou recherchez votre covoiturage jusqu'au festival avec la plateforme Tribulive.

Concert chansigné en LSF > Lire
miniature

Le concert de Marion Rampal sera chansigné en langue des signes française avec l'association 10 doigts en cavale.

La cie Silence&Songe présente “Inspire” > Lire
miniature

La cie Silence&Songe rejoint la programmation gratuite avec le spectacle "Inspire".

Le festival met en avant les produits locaux ! > Lire
miniature

Cette année encore, nous travaillons main dans la main avec des producteurs locaux pour mettre en avant leurs produits.

Deux surprises s’ajoutent au programme ! > Lire
miniature

Le petit + de cette édition : deux concerts surprise dans deux lieux surprise, concoctés avec deux complices surprise !

Opsa Dehëli remplace Ladaniva > Lire
miniature

Sélectionné à l'Eurovision 2024, le groupe Ladaniva ne pourra assurer son concert à Jazz sous les pommiers. Il est remplacé par Opsa Dehëli.

Robinson Khoury au travail sur “Mÿa” > Lire
miniature

Robinson Khoury a passé quelques jours au Théâtre de Coutances pour travailler sur sa création "MŸA".

Stage d’initiation au Lindy Hop > Lire
miniature

Initiez vous au Lindy Hop avant le bal swing proposé par Yellow Bounce durant le Dimanche en Fanfares !

Premiers chiffres de billetterie > Lire
miniature

16 000 billets vendus, 19 000 encore disponibles !

Présentations du festival > Lire
miniature

Deux rendez-vous les 23 et 24 février, à Coutances et Cherbourg.

Toute la programmation 2024 ! > Lire
miniature

Découvrez toute la programmation de l'édition 2024 !

Rencontre avec Marion Rampal et Robinson Khoury > Lire
miniature

Venez à la rencontre de nos deux nouveaux résidents, Marion Rampal et Robinson Khoury !

New’Garo – Hommage à Claude Nougaro > Lire
miniature

Jazz à Vienne présente la création "New’Garo" en coproduction avec Jazz sous les pommiers, Les Suds à Arles et Jazz in Marciac.

Robinson Khoury en concert chez l’habitant > Lire
miniature

Robinson Khoury qui se prêtera à l'exercice des concerts chez l'habitant en janvier 2024.