Jazz sous les pommiers : l’abécédaire illustré !

Un livre pour marquer les quarante ans du festival ? La question, à peine posée, a trouvé un écho favorable, évidemment, parce qu’en deux fois vingt ans, il y a de quoi fabriquer des souvenirs ! Restait juste à savoir sous quelle forme. Puisqu’il s’agissait d’écrire une mémoire collective, l’abécédaire est apparu comme le plus démocratique des outils permettant aux artisans écrivains volontaires de choisir des mots.

Des mots qui allaient définir le jazz, oui mais… sous les pommiers ! Telle était la ligne éditoriale élaborée il y a seize mois et que chacun s’est employé à respecter tout au long de la fabrication de ce projet au long cours.

L’orchestration des mots, des illustrations, des photos – inédites pour la plupart – la place accordée au jazz, aux musiques cousines, aux résidences, aux spectacles de rue, aux projets fous ; la dédicace aux artistes, aux techniciens, aux bénévoles, aux équipes, aux partenaires, au public, aux gens d’ici… rythment, sur 200 pages, l’écriture d’une histoire singulière : celle d’une folle semaine qui transforme la ville de Coutances, dès l’arrivée du printemps, en planète musicale.
Jazz sous les pommiers, l’abécédaire illustré, raconté par ceux qui ont fabriqué, inventé le festival, délivre un récit humaniste, populaire… en un mot, amoureux !

Sous la plume d’un collectif d’auteurs

Le grand atelier d’écriture a rassemblé quatorze plumes, issues des équipes bénévoles et salariées du festival. Afin de canaliser la production qui promettait d’être riche, de la guider et de tenir les délais, le comité en charge du livre anniversaire a fait appel à un éditeur, directeur de la publication et à une rédactrice en chef parce qu’une chose était sûre, les 340 mots retenus au départ n’allaient pas tous pouvoir tenir sur le gâteau.
Ecrit à la première, à la troisième personne, sous forme de témoignages d’invités, de propos recueillis, de souvenirs sensibles, personnels ou collectifs et de rencontres avec les artistes, le texte se lit d’un trait ou par morceaux choisis, exactement comme lorsque l’envie soudaine nous prend d’écouter une musique plutôt qu’une autre, telle une humeur vagabonde.

Au final, Jazz sous les pommiers, l’abécédaire illustré fête l’anniversaire d’un festival en préservant la simplicité qui lui est sienne et dont le récit touchera autant les amateurs éclairés que les novices.

Plus de 120 photos et illustrations

Les gardiens de la photothèque de Jazz sous les pommiers ont visionné des milliers de planches, ont consacré des heures entières à essayer de faire un choix juste, équilibré, esthétique, en harmonie avec la ligne éditoriale. Plus de 120 photos et illustrations, belles bien sûr, très belles même, touchantes, surprenantes, et surtout, surtout, ne pouvant être situées qu’ici, à Coutances, et nulle part ailleurs. Près d’une douzaine d’auteurs photographes et un illustrateur, Jörg Mailliet, dont on ne peut qu’admirer la capacité à saisir l’instant.

Campagne de souscription du 10 décembre 2020 au 1er mai 2021

Commandez le livre dès maintenant au prix de 29€ au lieu de 35€ !
Frais d’envoi gratuits + un totebag collector offert aux 400 premiers souscripteurs

CARACTÉRISTIQUES DE L’OUVRAGE
• 200 pages
• Plus de 120 photos et illustrations
• Format à la française 21,5 x 27,5 cm
• Couverture semi-rigide
• Prix public 35 €
• Parution mai 2021
ISBN : 978-2-919257-26-3